Aller au contenu
Je suis petite, et alors?
Influencer Marketing

Je suis petite, et alors?

This content is outdated, we are currently working on updating it!

Lorsque l’on me demande la taille que je fais, je réagis de
différentes façons. Cela peut m’exaspérer ou à l’inverse m’amuser. Depuis
quelques années, je vis ma taille plus facilement. Je mesure un mètre et pas
beaucoup et alors ? Oui, je suis petite. 
 

Depuis que je suis enfant, on me taquine, on me charrie ou on

m’embête avec ça. Vous croyez que c’est
simple à vivre au quotidien ? Mais

alors pourquoi en rajouter une couche ?! Entre celles et ceux qui

t’appellent « la naine », ceux qui te parlent d’échelles et j’en

passe, est-ce que vous vous êtes posé la question : « En

souffre-t-elle ? ». C’est quand même fou de ne penser qu’à soi et

de se moquer sans cesse. Oui, je suis
petite et alooooooooooors ? Parfois,

au milieu de certaines personnes, je ne suis pas à l’aise. Un sentiment d’infériorité m’envahit. A cause de

tout ce que j’ai pu entendre, je ne me sens pas à ma place. Aujourd’hui,
je vais mieux mais j’ai connu des moments de ma vie très douloureux.
Adolescente,

vous n’imaginez même pas ce que l’on me disait. J’ai entendu des propos vraiment

méchants jusqu’au jour où je ne suis plus allée en cours. J’avais terriblement

mal d’être le bourreau de ces personnes. J’ai même redoublé une classe. Les

professeurs pensaient que j’avais lâché prise mais il n’en était rien. Je ne

pouvais plus affronter le regard de ces gamins mal élevés ! J’ai continué à lire des tonnes de bouquins mais enfermée. Je ne voulais plus voir personne. Lorsque le mot « dépression » est tombé, nous sommes tous restés bouche bée face à cette vérité. Oui, Cécile, est en
dépression à cause de gamins mal élevés! Car oui, ne nous leurrons pas, se moquer est une chose mais insister en est une autre. Pourquoi tant de
méchanceté?

Lors de l’été, j’ai repris du poil de la bête et je suis revenue au lycée plus forte. Cela n’a pas été évident car ces sales gosses étaient toujours dans les parages mais j’étais plus décidée que jamais à leur prouver mon indifférence. A force, ils ont cessé leur petit jeu débile et m’ont laissé tranquille. J’ai pu finir ma scolarité en paix. Et puis, cette année-là, j’ai rencontré un jeune homme qui allait être mon petit copain pendant 7 ans. Il faisait 1m83! Ma taille? Il s’en moquait! Le regard des autres? Il nous faisait rire. Ce ne fut pas évident tous les jours mais nous étions deux.

J’ai mis du temps à assimiler que la taille n’était qu’un

chiffre. En devenant maman, j’ai compris que j’étais une jeune femme pleine un

avenir. Oui, je galère pour faire certaines choses comme les personnes de grande taille vont galérer à faire d’autres choses. Or,
être petite a des avantages,

croyez-moi ! Lorsque je prends le train, mes jambes rentrent parfaitement

avec ma valise ou bien je passe toujours devant les gens aux réunions ou aux

manifestations diverses. Eh oui, les gens ont conscience que je ne vois rien.

J’ai une vue privilégiée ! Vous êtes jaloux, n’est-ce pas ? Je porte

des talons à longueur de journée. Je suis habituée depuis toujours. Du coup, je

sais marcher avec des
talons ! Ca tombe bien, j’adore porter des talons. C’est un indispensable féminin. J’ai

moins de surface à couvrir donc j’utilise moins de savon ou de crème que les autres ! Je ne coûte pas cher hihi. Pour

autant, devinez quoi ? Nous sommes des êtres humains.
La richesse
n’est-elle pas la diversité 
? Pourquoi faut-il toujours critiquer les

différences ? On est rondes, ça ne va pas. On porte des lunettes, ça ne va pas…

Et sinon, on pense à la
douleur de ces personnes et de ces enfants?

Toutes ces critiques, ces situations ou ces moments de gêne

m’ont appris à gérer d’autres faits du quotidien. Je peux
apporter un regard
différent
à mes enfants.
Je ris de moi-même plus facilement maintenant.
Je ne
perds jamais la face
devant mes enfants mais parfois je collerai bien des pains

à certains ! Ces moqueries m’ont apporté une
grande confiance. J’ai su

passer au-delà de toutes ces moqueries, non sans peine. J’ai ma petite

entreprise, ma famille et mes amis. What ? Tu as une vie normale !

Quand je recroise certaines personnes qui ont pu me critiquer ou se moquer,

cela me fait doucement rire ! Car oui,
je suis devenue méchante !On

me le répète assez d’ailleurs. Ces personnes m’ont rendue mauvaise ! Pour

me battre, j’ai du me blinder et avancer. « Tu as changé » est la

phrase qui revient mais à cause de qui ? De quoi ? Cependant, comme

aiment le dire mes amis, je suis
pétillante et pleine de vie. Alors oui, je

suis petite, mais je vis ! Je sais vivre ! N’est-ce pas là

l’essentiel ?  Savoir savourer sa

vie comme il se doit. Je suis petite mais heureuse, je suis petite mais maman.

Je suis petite mais je souris…

En plus, n’en déplaisent à certains mais
les femmes petites
plaisent aux hommes
car tout ce qui est petit mignon. J’ai d’ailleurs une

phrase : « Tout ce qui est petit est mignon voir canon ». Enfin, lorsque je me retrouve en soirée avec des personnes inconnues, j’attire toujours le regard ou l’attention malgré moi tant je suis pétillante. D’ailleurs, mes amis me disent très souvent que c’est assez fou.

Je suis fière de la jeune femme que je suis devenue car je
suis plus forte et plus motivée que jamais à faire taire ces mauvaises langues
 ! J’ai un métier que je me suis créée et que j’adore. Lorsque l’on embêtera mes enfants à l’école, car oui, cela arrivera, je

serai la première à remettre ces sales gosses en place !Croyez-moi! Petit message à tout ces personnes : je suis heureuse alors laissez-moi tranquille!

Que vous inspire ce coup de gueule?